Accueil

Le préGDR TAL s’intéresse à la langue sous toutes ses formes : écrite, orale, signée. Il aborde les thématiques de la modélisation informatique de la langue, ses manifestations et ses applications. Les communautés centrales du préGDR TAL sont celles du traitement automatique des langues, du traitement automatique du langage parlé et de la recherche d’informations. Les communautés secondaires sont le traitement automatique du document, le web sémantique, les neurosciences et les sciences cognitives, et toutes les communautés de recherche où la question linguistique est d’importance.
Le TAL a un fort impact sociétal au cœur des développements en sciences des données avec des applications dans le médical, l’éducation, le droit, le journalisme, le handicap.

Le but du pré-GDR TAL est de conduire une prospection scientifique sur les grands enjeux du TAL, de refléchir à l’animation scientifique de la communauté en vue d’améliorer sa stratégie scientifique, son attractivité et sa visibilité. Il vise aussi à structurer les activités de recherche des équipes des unités CNRS. Il définera son périmètre, ses interactions et coopération avec avec les sociétés savantes des domaines qu’il couvre : ATALA, l’association pour le traitement automatique des langues, ARIA, l’association francophone de Recherche d’Information et Applications et AFCP, l’association francophone de la communication parlée, ainsi que ses interfaces avec les autres communautés scientifiques de l’informatique réprésentées par les GDR IA, MADICS, ISIS, RO et avec l’INSHS. Il a aussi l’objectif d’être l’interlocuteur privilégié de l’INS2I ou de toutes instances nationales.